Nos actualités & articles

Actualités

FAQ Lumière Pulsée – Epilation définitive

Vous êtes nombreux à me poser des questions sur la Lumière Pulsée. Les questions sont sensiblement les mêmes, je vais donc vous faire un résumé ici. Vous pourrez poser vos questions en commentaire, j’y répondrai avec plaisir !

 

Quelle est la différence entre la Lumière Pulsée et le Laser ?

Pas grand-chose. Le laser est utilisé uniquement par les médecins, il pénètre jusqu’au derme (2e partie de la peau qui est nervurée). S’il est mal utilisé il peut faire d’énormes lésions. Il ne sera pas plus efficace que la lumière pulsée mais bien plus douloureux. La Lumière Pulsée est utilisée en esthétique, elle ne dépasse pas l’épiderme (1ère partie de la peau). Grâce aux nouvelles générations de machine, les résultats sont là dès la 1ère séance et les séances sont très peu douloureuse (picotements) voir même indolore.

Combien faut-il de séances ?

Difficile à dire car vous êtes tous différents et vos poils réagiront aussi différemment. Nous partons sur une moyenne de 7 séances pour une personne brune, 10 pour une blonde ou rousse. Il y a aussi le facteur hormonal, le stress, l’état de la peau qui rentre en jeu… Et autant vous dire qu’ils n’aident pas…

Est-ce dangereux pour la santé ?

Non pas tout. Vu que le rayon de dépasse pas l’épiderme, nous ne touchons aucun organe ni glande. Il y a tout de même des contre-indications… Exposition solaire / aux rayons UV, Utilisation d’activateurs de mélanine ou autobronzant, Grossesse et allaitement, Epilepsie, Maladies graves (types cancers… inférieur à 5 ans), Réalisation récente de soins type peeling ou traitement avec acides, Usage de traitement et/ou médicaments photo sensibilisants, Diabète, Maladie de sang, Traitement anti coagulant / antibiotiques, Huiles essentielles / huile d’argan

Comment fonctionne la lumière pulsée ?

La dépilation consiste à l’application d’une lumière pulsée intense, avec pour objectif l’élimination des cellules germinatrices du poil. La croissance du poil passe par différentes phases durant son développement : Anagène (croissance) | Catagène (repousse) | Telogène (chute)
La phase la plus propice pour la dépilation est celle de la repousse dite Anagène. C’est dans cette phase que le follicule pileux est plus facilement atteint. Sa haute concentration en mélanine conductrice de la lumière facilite l’élévation de la température dans le bulbe, amenant la destruction de celui-ci. Tous les poils ne sont pas en phase Anagène en même temps ce qui explique pourquoi il est nécessaire de prévoir plusieurs séances sans en connaitre le nombre au départ. Il est nécessaire de se raser avant la séance pour permettre à la lumière de bien pénétrer dans le poil. Nous nous revoyons toutes les 6 semaines (4 pour le visage).

Si je m’expose au soleil après ma séance que se passe-t-il ?

Vous risquez un très gros coup de soleil voire une brûlure. Il est préconisé de ne pas s’exposer 15 jours avant la séance (risque de brûlure au contact de la lumière pulsée) et 15 jours après la séance. La crème solaire indice 50 est obligatoire durant toute la durée du traitement.

Pourquoi vous parlez “d’épilation durable” et pas “définitive” ?

Tout simplement car je n’ai pas le droit de dire que la dépilation est définitive. Selon les périodes de votre vie, des poils (très fin et en petite quantité) peuvent repousser. C’est pourquoi nous proposons des séances d’entretien quand cela vous semble nécessaire.
J’espère avoir éclairé vos interrogations et que vous êtes rassuré sur cette pratique. N’hésitez pas en commentaire à écrire vos questions supplémentaires. Nous pouvons aussi nous rencontrer pour un bilan qui est gratuit.