Nos actualités & articles

Articles

Fermentation de la peau avec le masque

Cela fait maintenant plusieurs mois que le masque fait partie de notre quotidien. Nous avons tous constaté l’impact que celui-ci a sur l’aspect de notre peau. On constate trois grands types de problèmes cutanés : l’irritation sur les zones en contacts directs avec le masque, des démangeaisons ainsi que l’aggravation de problèmes de peau dus à l’occlusion et à la macération causée par le port du masque. La peau est moins oxygénée, la transpiration n’est pas évacuée et les pores se bouchent. Ce sont notamment les peaux claires et fines qui sont les plus à risques ainsi que les peaux atopiques qui souffrent d’eczéma, psoriasis et acné.

 

Comment expliquer ce phénomène ?

 

Les masques empêchent l’humidité de s’échapper, créant un environnement propice au développement des bactéries responsables de l’acné et amplifiant le phénomène s’il est déjà présent.

Le pH de la peau est déséquilibré, de nature acide, sous l’effet de la chaleur confinée dans le masque, il devient plus alcalin. Ce déséquilibre favorise la prolifération des bactéries à germes pathogènes. Pour vous aider à rééquilibrer votre ph nous vous conseillons le soin BDR spécifique à ce type de problème (la gamme PH). Mais aussi, une bonne hydratation grâce au masque re-fresh et à la maison en privilégiant les crèmes hydratantes, protectrices, cicatrisantes et anti-irritations, à mettre soir et matin (re-vital ph, re-construct). La texture doit être légère pour ne pas obstruer les pores. Le but est de renforcer votre film hydrolipidique dont la principale fonction est de former une barrière de protection vis-à-vis des bactéries et champignons.

Bien vous hydrater en buvant beaucoup d’eau plus souvent est nécessaire. Vous pouvez également vous rafraîchir le visage régulièrement tout en l’hydratant et en l’apaisant avec notre brumisateur Protect de BDR tout en pensant à laisser sécher avant de remettre le masque.

Il est également important de laver régulièrement votre masque en tissu sinon les bactéries continueront de s’infiltrer dans votre peau, provoquant des plaques. L’autre risque est de laver votre masque avec un détergeant nocif pour la peau, provoquant une réaction allergique ou des irritations. Privilégiez un lavage en machine à 60° pour une durée de 30 minutes avec une lessive classique.

De plus, il faut faire attention à ne pas avoir une hygiène excessive sur le visage car cela à tendance à abimer votre barrière cutanée, déjà amoindrie par le port masque. Ainsi, limiter les gommages en privilégiant des exfoliants enzymatiques doux et des masques hydratant à appliquer une fois par semaine. Le but est de ne pas trop stimuler la peau qui sature déjà face à tous ces désagréments.

Penser à moins vous maquiller, particulièrement avec le fond de teint qui a tendance à obstruer les pores, vous pouvez accentuer votre maquillage au niveau des yeux pour compenser ou favoriser un fond de teint très léger.